Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13 février 2012

le Canal du Midi

La construction du Canal Royal du Languedoc débute en 1667 et va durer 14 ans. De Toulouse à l’étang de Thau, 254 km de canal sont creusés, à la pelle et à la pioche, selon les plans du biterrois Pierre-Paul Riquet ; la réussite du projet reposant sur le captage des eaux de la Montagne Noire pour alimenter le canal. 

Plus de 300 ouvrages d’art émaillent le parcours, véritables chefs d’oeuvres d’ingéniérie : écluses, ponts, aqueducs, épanchoirs, déversoirs, ports…et même un tunnel ! En limite des communes d’Alzonne et Bram on peut voir l’aqueduc du Rébenty (photo), qui permet au canal du Midi de franchir le ruisseau du Rébenty : l’ouvrage, long de 25m, est constitué de 4 arches pour une hauteur totale de 6 m.P1020540.JPG

L’aménagement du canal ne s’est pas arrêté avec son inauguration en 1681. Une série de travaux, menés par Vauban jusqu’en 1694, améliore l’alimentation du canal (voir notamment la « voûte Vauban » aux Cammazes). D’autres perfectionnements sont apportés au fil des siècles, pour faciliter le commerce ou simplement pour entretenir le canal. On peut citer notamment le détournement du canal qui, en 1810, passe enfin au pied de la ville de Carcassonne (à l’origine, les consuls n’avaient pas voulu payer la somme nécessaire au creusement). 

Dès la mise en service du canal, un service de poste est mis en place. En partant de Toulouse, on faisait étape le deuxième jour à midi à l’écluse de Béteille, qui se trouve sur la commune de Montréal, à moins de 2km du village d’Alzonne. Les bateaux, tirés par des chevaux, mettaient 4 jours pour rallier Toulouse à Sète, le trajet était plus rapide, plus confortable et plus sûr que par la route.

C’est en 1789 que le Canal Royal est renommé Canal du Midi. En 1996, il est classé au patrimoine de l’humanité par l’UNESCO.

 

Les commentaires sont fermés.