Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05 mars 2012

la route nationale 113

Créée en 1824, elle reliait Narbonne à Toulouse. Elle succède à la route impériale 133 (1811-1824). En 1949, la RN113 devient la route de Marseille à Bordeaux.

Alzonne se situe sur cet important axe de passage est-ouest qui coupe en deux le village : au nord, la partie la plus ancienne, correspondant au bourg médiéval enserré dans ses murailles ; au sud le village qui s’est développé vers la fin du XIXème siècle.

De nombreux habitants vivaient grâce au trafic de la route : auberges puis plus tard hôtels, maréchal-ferrant, charron, maître de Poste, puis garagistes…sans oublier les commerces du village et les cafés.

La photo ci-dessus montre la rue du Lampy et à droite la « maison Denille », où s’arrêta le Pape Pie VII en 1814, de retour de Fontainebleau où il avait été retenu captif par Napoléon. Cette bâtisse, et tout le pâté de maisons derrière, a été abattue en 1970 pour aménager l’entrée est du village. En effet le « tournant de Denille » constituait depuis toujours un point noir pour la traversée d’Alzonne, de par son étroitesse. Avec le développement du trafic routier, il était devenu indispensable d’élargir ce passage. Le pont sur la Vernassonne a lui aussi été doublé à cette occasion, et la route surélevée.

En 2005, l’Etat ayant rétrocédé une partie du réseau des routes nationales aux départements, la numérotation a changé et la RN113 est devenue dans l’Aude la RD6113.

Les commentaires sont fermés.