Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

02 novembre 2010

la fontaine du cuivre

Jusqu’à la fin du XIXème siècle, les habitants d’Alzonne utilisaient pour leurs besoins quotidiens l’eau des puits de leur maison ou jardin et celle qui coulait de deux fontaines communales : la fontaine du cuivre, en bordure de la RN 6113 en sortant du village vers Carcassonne, et la fontaine basse, à flanc de coteau, route de Raissac.

 

P1040727.JPG

Située en bordure de la Vernassonne, la fontaine du cuivre se trouve en contrebas de l’actuelle route nationale 6113, à l’extrémité du pont qui enjambe la rivière. Au moment de la construction de la fontaine, le pont de la Vernassonne était moins élevé que la route actuelle, en se retournant on peut d’ailleurs observer les anciennes arches du pont de pierre. Au début des années 1970, le pont a été élargi et la route surélevée.

Datée de 1810, la fontaine du cuivre est ornée d’une corniche sculptée dans des blocs de pierre, qui rappelle le pignon de la fontaine basse. Un petit bassin recueille l’eau qui s’en écoule. Cette eau est réputée avoir des qualités particulières : en effet jusqu’au XXème siècle, les Alzonnais venaient chercher ici l’eau, qui s’avèrerait idéale pour la cuisson des haricots blancs. Il y a quelques années encore la fontaine avait un débit régulier.

Les commentaires sont fermés.